Archives par mot-clef : Slam

Le Café-Livres à Lille, des livres et une scène ouverte

Publié le par la redaction nrp

Café livres de Lille

Agnès Boitelle a 41 ans. Elle a ouvert le Café-Livres à Lille il y a deux ans. Ancienne chercheuse en biologie, sa famille vient de Lille mais elle n’y a pas toujours vécu. Grande voyageuse, elle a visité ou habité dans dix-huit pays différents… L’idée du Café-Livres vient d’une blague entre thésards (pendant sa thèse dans les années 1990). Ils se projetaient dans le futur en se posant la question : « Que feras-tu quand tu seras au chômage ? » Agnès avait déjà l’idée d’un « café librairie », concept qui n’existait pas à l’époque. Les gens n’ont pas vraiment pris son idée au sérieux. Agnès : « C’était l’idée d’un lieu comme j’aurais voulu en trouver un à l’époque : un lieu de vie, avec des sièges confortables, où l’on peut manger un morceau en sortant du boulot, avec des livres à disposition. Je vois aussi le café comme un lieu d’attente et de transition, c’est l’endroit idéal pour découvrir de nouvelles choses.»  Après sa thèse, Agnès a enchaîné les CDD durant 8 ans. Deux possibilités lui semblaient alors envisageables et la passionnaient : continuer sur la voie de la recherche en biologie ou ouvrir un café librairie. Lasse de chercher du travail, elle a finalement repris l’idée du café. Entre-temps, elle a pu en visiter dans plusieurs pays et constater que le concept s’était développé un peu partout.

Lire la suite

Publié le par la redaction nrp
Marqué avec , ,

Entretien avec le slameur Grand Corps Malade

Publié le par la redaction nrp

Propos recueillis par Yun Sun Limet

Grand Corps MaladeEn janvier le slam est à l’honneur dans les pages de la NRP collège. Nous vous proposons une interview exclusive de celui qui a donné au slam ses lettres de noblesse : Grand Corps Malade.

À l’occasion de la sortie de son nouvel album Troisième temps, Grand Corps Malade a répondu aux questions de la NRP. L’occasion pour nous de revenir sur son travail d’écriture, sur ses influences, sur son engagement.

Et de conclure que l’essentiel, c’est d’écrire et de faire écrire. Lire la suite

Publié le par la redaction nrp
Marqué avec , ,